Démenti

Le Collectif Autonome des Médecins Résidents Algériens découvre avec surprise l’information relayée à travers un article du quotidien « El Bilad », rapportant des propos déformés d’un des porte-paroles du CAMRA sur un supposé relâchement vis à vis de l’une de nos revendications principales qu’est l’abrogation du caractère obligatoire du Service Civil. Nous nous désolons encore une fois de découvrir qu’un organe puisse être à l’origine d’une désinformation et qui plus est, use dans son article de propos déformés sciemment ou non, à partir d’une interview effectuée en toute confiance.

Le CAMRA attache une importance cruciale à cette revendication qui est le fondement même de notre protestation vu l’injustice que subissent les médecins spécialistes à travers cette obligation. Pour rappel le CAMRA a toujours tenu le même discours sur son refus de la forme actuelle du service civil et non de ce dernier.
Nous appelons l’ensemble de la corporation journalistique à ne pas être l’outil d’une désinformation flagrante, dont nous regrettons qu’elle soit la seule réponse à notre détermination et à la situation actuelle du conflit.

Le CAMRA reste ouvert à toute autre moyen de discussion officiel pour une résolution pacifique de cette question.

 

FIERTÉ, DIGNITÉ, SOLIDARITÉ

Le collectif autonome des médecins résidents algériens

Partagez!