L’Expression du 18 avril 2018 : MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET CAMRA – Dialogue de sourds

A l’issue de la dernière réunion, les membres du Camra n’ont pas caché leur déception quant à l’absence de résultats concrets.

Les négociations entre le ministère de la Santé et le Collectif des médecins résidents se suivent et se ressemblent. Ainsi, l’espoir de trouver un compromis s’écarte davantage à chaque nouvelle rencontre entre les deux parties. La dernière entrevue, la 13ème du genre, qui a réuni les représentants du Camra ainsi que ceux de la tutelle a marqué un énième échec des discussions. A l’issue de celle-ci, les membres du Camra n’ont pas caché leur déception quant à l’absence de résultats concrets.

Selon la cellule de communication du Camra : «Après huit heures de tractations, aucune nouveauté n’a marqué les échanges». La même source a fait savoir que les points débattus avant-hier sont les mêmes qui ont été préalablement soulevés. A savoir entre autres, le tableau de zoning concernant le service civil et même la revendication inhérente au service militaire. «Le ministère de la Santé s’est contenté de nous servir les mêmes propositions, une façon de nous dire ou vous vous en contentez et mettez fin à la grève ou aucune autre réponse ne vous sera apportée», soutient la même source.

Pour le reste des porte-paroles du Camra, d’aucuns se sont dits outrés du fait qu’après cinq mois de grève, les responsables de la tutelle en sont encore à leur demande de donner des éclaircissements sur les revendications de l’ensemble des médecins résidents. Ils soutiennent que ce qu’ils attendent des autorités concernées, ce sont des réponses claires et précises sur les questions qui demeurent sans issue finale.

Par rapport à l’abrogation du caractère obligatoire du service civil, comme demandé par les grévistes, les représentants du Camra ont indiqué que ce point a été sèchement rejeté par la tutelle. Par ailleurs, les protestataires ont affirmé qu’il est hors de question de mettre fin à la grève tant que des dispositions tangibles ne seront pas appliquées. Cela dit, les membres du même collectif ont avancé que malgré cette impasse, ils sont toujours disposés à poursuivre le débat susceptible d’aboutir à un terrain d’entente.

Pour sa part, Omar Bouredjouane, inspecteur général auprès du ministère de la Santé qui s’est exprimé à la fin de la réunion, a assuré que «les portes des négociations resteront toujours ouvertes». La tutelle a étudié au point près toutes les revendications soumises par les médecins résidents, a-t-il souligné. Le responsable a insisté que s’agissant du service civil «le département de la santé ne reculera pas sur sa décision», en sachant que c’est le seul garant d’accorder une couverture sanitaire saine à l’ensemble des citoyens algériens. Se justifiant sur ce refus, Omar Bouredjouane a déclaré que le rejet de cette revendication a été très largement compensé par la mesure liée à la réduction de la durée du service civil, et ce, en fonction des régions. Dans le dernier procès-verbal qui est ressorti de la réunion du 10 avril passé, il est mentionné que pour la question du service civil «la tutelle se dit favorable à la modulation de la durée du service civil, selon le tableau remis aux représentants des résidents séance tenante».

Concernant la prime d’installation mensuelle pendant ce service, on notifie que celle-ci «variera entre 20.000 DA et 60.000 DA selon les zones à la charge des collectivités locales pendant la durée du service civil». Des propositions qui n’ont pas été à la hauteur des espérances des médecins résidents qui ont fait savoir que les engagements du ministre ne sont que superficiels et n’apportent pas de nouvelles réponses à la plate-forme de leurs revendications.

En résumé, rien de bien concluant pouvant éventuellement déboucher sur la fin du débrayage n’est à signaler. Les deux parties semblent d’après leurs déclarations et même l’expression de leurs visages harassés de cette situation devenue avec le temps, beaucoup trop pesante.

Par Massiva ZEHRAOUI
L’Expression du 18 avril 2018

Partagez!