L’Administration Hospitalière est-elle au dessus de la loi?

Au CHU Mustapha Pacha, il faut croire que l’administration règne en maître absolu, créant ses propres règles et agissant en toute impunité en vers et contre la loi et le sens commun.

Mr. Banana, DG CHU Mustapha Pacha

La décision du gèle des salaires des résidents au mois de février, à l’orée de leur cinquième mois de grève actuellement, survenue après moult discussions avec l’administration de l’hôpital et son non moins controversé directeur, une décision convenue entre les délégués CAMRA du CHU Mustapha et la direction de l’hôpital, prônant l’apaisement après les incidents survenus lors de l’intervention des forces de l’ordre au sein même de l’administration. Ce revirement de situation prête à confusion et ne fait qu’approfondir le fossé déjà creusé.

“En effet, les résidents ont reçu leur salaire du mois de février avec une ponction dépassant les 20 jours! et ceci sans aucune notification de la part de l’administration ni leur chefs de service respectifs.”

Cette ponction de salaire abusive et illégale, a été suivie par le refus pur et simple de délivrer des fiches de paie aux concernés, qui se sont déplacés jeudi dernier auprès du service de solde.

Face à cette administration despotique, une action en justice a été entreprise par le Collectif des Médecins Résidents de Mustapha, le combat continuera contre ces iniquités subies jusqu’à ce que justice soit faite.

S. G. – Résidente, CHU Mustapha

Partagez!